La monnaie libre pour les associations

Bonsoir tout le monde,

Comme c’est désormais établi que les entreprises et les associations sont en capacité d’utiliser la ML dans le cadre de leurs activités respectives, je me demandais s’il ne serait pas opportun d’essayer d’en rencontrer de temps en temps pour les sensibiliser à son utilisation.

Peut-être pas forcément des événements comme ceux qu’on a organisé dernièrement mais peut-être une distribution de tracts lors d’événements spécifiques regroupant divers acteurs associatifs. La distribution serait accompagnée d’une courte explication de ce qu’est la ML et de ce que ça peut apporter dans le paysage associatif réunionnais.

Qu’en dites-vous ?

2 J'aimes

salut man, je suis bien d’accord avec toi ; tous les circuits économiques possibles sont à envisager, tous les prix des produits manufacturés peuvent être totalement ou en partis vendus en june, il suffit de tenir une stricte double comptabilité. Et cela est encore plus simple pour les assos :wink: :black_heart:

2 J'aimes

Sans oublier les services. :wink:

Je pense que la Monnaie Libre est valable pour tous : particulier, association et petite entreprise.
Évidemment les associations réunionnaises peuvent participer, c’est dans leur intérêt. Mais je vois aussi les commerçants et artisans qui ont tout à gagner en achetant ou en vendant avec la June.

Toute plaquette explicative, pédagogique est bonne.
Si tu penses qu’il faut d’abord cibler les associations en matière de communication, je te suis @Aliko

3 J'aimes

en matière de construction de texte collaboratif, je préconise l’utilisation des wikis.
idéalement, @aliko tu peux créer un nouveau sujet, et le basculer en mode wiki :wink:

2 J'aimes

Oui, parce que je pense que la ML est un modèle qui conviendrait particulièrement bien au style « engagé » de pas mal d’associations… Mais bon, comme tu le dis, tout le monde est concerné. Je ne pensais donc pas non plus à enfermer et catégoriser les gens et les systèmes qu’ils gèrent.

2 J'aimes

Il n’existe pour l’etat qu’une seule monnaie , la monnaie dette et toute double comptabilité est interdite.
Par delà il est mal venu de faire des prix « batards » dits aussi « mixtes».
Quand vous mesurez une distance vous n’indiquez pas une partie de la longueur en une unité et l’autre partie en une autre.

La monnaie libre se choisie à partir de sa compréhension qui elle même découle de sa présentation en conférence , ni plus ni moins.
(Un tract ne suffit évidement pas pour générer éveil et compréhension )

Bonjour,

Je propose que chacun apporte ses sources afin d’apporter un éclairage bienvenu sur la situation.

Travaillant dans la communication, je suis bien placé pour savoir qu’un tract est un outil comme tout autre support de communication.

Il est tout à fait possible qu’un tract ne soit pas suffisant mais l’inverse est vrai aussi suivant le contexte.

En matière de communication, avant de faire des choix stratégiques, on détermine d’abord le type de public ainsi que leurs besoins et styles de vie spécifiques, ce qui permet de choisir précisément comment on peut communiquer avec eux.

L’argument en faveur de l’utilisation de tracts n’était qu’un exemple à citer parmi tant d’autres pour évoquer des actions avec un public donné.

Je conférence depuis 5 ans sur les monnaies sans avoir utilisé de tract.
Quand la june a commencé à être produite , comme j’avais déjà commencé à faire le travail d’explication depuis 2 ans en amont , les toulousains qui avaient assistés à mes conférences ont pris part de facto à la cocreation/utilisation de la monnaie libre.
(Raison pour laquelle toulouse et sa région sont les plus fournis en nombre de membre et en développement économique ).

Aujourd’hui il existe plusieurs types de tracts qui aident et c’est chouette, mais rien ne vaut les conférences explicatives.

2 J'aimes

Le code monétaire et financier (avec ses aménagements 2019) est très clair :

-double comptabilité interdite
-les cryptomonnaies ne sont pas de la monnaie mais des actifs numériques
-l’échange de monnaie avec les cryptomonnaies engendre 30% d’impot sur la quantité de monnaie échangée.
-les cryptomonnaies sont à intégrer dans la comptabilité dans le compartiment 5 en tant qu’actif numérique.

1 J'aime

Je n’ai jamais dit qu’un simple tract suffisait à faire rentrer des gens dans la ML. Ça peut être (doit ?) être complémentaire aux conférences.

C’est super. Tu as trouvé le bon canal pour parler aux toulousains et tu dois certainement être bon orateur vu qu’il est vrai que la ML à Toulouse est en plein boum économique. Cependant, comme je le dit, il faut savoir utiliser le canal approprié en rapport avec le public qu’on veut toucher.

Du coup, pour La Réunion qui est tout de même à +/- 10000 km de Toulouse avec des mentalités et une manière de vivre différente, il faut peut-être des conférences, peut-être des tracts, peut-être les deux, ou même encore d’autres moyens à mettre en place… Les possibilités sont infinies.

Du coup, perso, je ne peux rejeter aucune solution mais la ou les solutions qui fonctionnent le mieux en rapport avec le contexte local se révéleront au fur et à mesure à l’usage.

Est-ce qu’ils parlent uniquement des cryptomonnaies adossées à l’euro ou de l’entièreté des cryptomonnaies, y compris la ML qu’on ne peut quantifier par un système officiel de l’état ?

J’ai expérimenté toutes les possibilités et il s’avere que les conférences explicatives suffisent.
Les prospectus sont toujours sympas surtout quand ils comportent une partie libre d’écriture qui permet de noter les coordonnées.

Cela n’existe pas et ne peut pas exister.
Une valeur adossée à la monnaie est une monnaie locale complémentaire.

PS:

Une partie de ma famille est réunionnaise .
Les différences de mentalités entre les toulousains sont encore plus marquées qu’entre réunionnais et non reunionais.
Bref , il n’y a pas besoin de différencier les conférences en fonction du public.

Salut Matheo, je suis toulousain depuis 97 à la Réunion. :wink:

1 J'aime

Le fait est qu’en lisant les nombreux sujets de ce domaine sur le forum central de la ML, on peut se rendre compte qu’une vérité unique n’existe actuellement pas vu les nombreuses sources plus ou moins « contradictoires » et autres interprétations en la matière ainsi que les nombreux moyens d’exercer une activité commerciale avec la ML tout en s’appuyant sur une espèce de flou communicationnel/juridique.

Je pense que si l’état ne réécrit pas les textes concernant ces sujets, il y aura toujours matière à débat dans le futur.

Il n’existe pas de forum central de la monnaie libre.
Et s’agissant de législation il n’existe pas de nombreuses sources contradictoires mais une seule qui est le code monétaire et financier.
À savoir que l’état a légiféré sur la June (et toutes les autres cryptomonnaies) en 2019.

Si tu y tiens vraiment, on va l’appeler par son url : https://forum.monnaie-libre.fr

Chacun sa vision et son interprétation de ce qui se dit dans les nombreux sujets sur la june dans les entreprises sur https://forum.monnaie-libre.fr. :wink:

La législation est ce que dit le code monétaire et financier :